RDC-USA: Pourquoi Thambwe Mwamba ne finira pas son mandat à la tête du sénat ?

Le président du sénat Alexis Thambwe Mwamba risque gros de ne pas terminer son mandat à la tête de la chambre haute, mieux, au sein de cette institution. En témoigne ses démêlés d’abord avec la justice congolaise dans le dossier Bijoux Goya, puis la justice américaine dans le dossier Darryl Lewis.

Ancien chef rebelle et ex-ministre de la justice, aujourd’hui président du sénat, Alexis Thambwe Mwamba et Kalev Mutond ancien patron de l’ANR sont poursuivis par la justice américaine pour avoir torturé en 2016, Darryl Lewis, sujet américain alors conseiller en sécurité non armée de Moïse Katumbi. Il avait été arrêté lors d’un meeting à Lubumbashi, ensuite détenu à Kinshasa d’avril à juin 2016.

« M.Lewis soutient avoir été torturé, affamé et privé de sommeil par des éléments de l’ANR, qui le soupçonnaient d’être un mercenaire », rapporte VOA Afrique.

Ces poursuites judiciaires interviennent après le refus de la Cour suprême des Etats-Unis d’examiner ce lundi 29 juin le refus d’un tribunal inférieur d’accorder l’immunité à Alexis Thambwe et Kalev Mutond. De ce fait, les poursuites judiciaires contre les deux personnalités hautement placées de l’époque sont désormais permises devant les tribunaux fédéraux.

En appel, les juges fédéraux ont annulé la décision de la Cour inférieure sur la question de leurs immunités. Pendant ce temps, Darryl Lewis 4,5 millions de dollars de compensation.

Avec cette énième affaire Judiciaire, Alexis Thambwe est bien parti pour ne pas terminer son mandat au sénat. Parce qu’il suffit d’une part que la justice congolaise poursuive l’instruction de son dossier contre la sénatrice Bijoux Goya et que d’autres parts, la justice américaine mette la pression pour qu’il réponde des tortures sur Darryl Lewis, pour voir l’homme fléchir. Dans tous les cas, le président du sénat voit en noir, l’avenir de son parcours politique se dessiner avec la même plume que Vital Kamhere mais pour des écritures différentes c’est-à-dire, des faits infractionnels différents.

Christelle K.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.