RDC-Sud-Kivu: Au-moins 40 personnes ont perdue là vie dans les affrontements armés à Minembwe

Environ 40 personnes sont mortes dans des affrontements qui ont opposé les éléments Maï-Maï et la coalition Ngumino-Twigwaneho près de Minembwe en territoire de Fizi au Sud-Kivu depuis le lundi 19 octobre 2020.

Selon de l’administrateur du territoire de Fizi, Kawaya Mutipula Aimé, ces affrontements ont été signalés à Lulenge où, environ 32 morts dans les rangs du groupe armé Ngumino-Twigwaneho ont été enregistrés.

Il renseigne, que ces miliciens y ont également attaqué une base des Maï-Maï et ont tué, 9 personnes. Cette situation de terreur continue d’occasionner des déplacements massifs vers des zones jugées plus sécurisées.

Le Baromètre Sécuritaire du Kivu avait rapporté dans son dernier rapport, pour le seul mois de juillet 2020 ; 129 civils tués, 99 cas d’enlèvement et 66 affrontements entre groupes armés respectivement ; dans les hauts plateaux du Sud-Kivu ainsi qu’au Nord-Kivu, dans la partie Est de la RDC.

Par ailleurs, dans les hauts plateaux d’Uvira et Fizi, ainsi que dans le territoire de Shabunda, le Bureau de Coordination des Affaires Humanitaires (OCHA), dans sa note du briefing humanitaire, avait renseigné que plus de 2.000 personnes ont fui leurs habitations depuis le 12 octobre dernier au village de Buma, en territoire de Fizi au Sud-Kivu.

Charles KB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Résoudre : *
2 ⁄ 2 =