Kasaï oriental: Trois chefs de groupement de Katanda placés sous mandat d’arrêt

C’est depuis mercredi que l’auditorat supérieur militaire du Kasaï Oriental a placé sous mandat d’arrêt provisoire (MAP) quatre chefs de trois groupements, qui s’affrontent dans cette partie de la province, après les avoir verbalisés.

Ils sont soupçonnés de recourir aux armes de guerre dans les conflits coutumiers à Katanda. Les responsables mis en cause ont passé C’est depuis jeudi dernier qu’ils ont été mis en garde à vue au cachot de l’auditorat supérieur militaire de Mbuji-Mayi.

Il s’agit de chefs Ngoyi Tshiangola Trudon de Bena Kapuya, de Kazadi Tshiola Félicien de Bena Muembia, de Mutombo Kazadi de Bena Nshimba ainsi que son prétendant Mutonji Konji 2.

L’auditorat militaire s’est engagé à la recherche de la paix dans le territoire de Katanda, après que les trois groupements ont violé le protocole d’accord signé récemment pour une paix durable, en présence du gouverneur Jean Maweja Muteba.

A noter que trois corps sans vie de Bena Nshimba ont été retrouvés mutilés flottant sur la rivière Lubilanji.

Ronsard Luabeya

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Résoudre : *
6 ⁄ 2 =