Kasaï oriental : Le cadre de concertation de la société civile présente son plaidoyer pour le développement de la province

Kasaï oriental : Le cadre de concertation de la société civile présente son plaidoyer  pour le développement de la province
Listen to this article

Le Cadre de Concertation Provincial de la Société Civile du Kasaï oriental (CCPSC-Kor) a présenté ce mercredi 16 septembre son plaidoyer sur trois axes principaux en vue du développement de la province. L’activité a eu pour cadre, la salle des réunions Mpokolo wa Moyo, dans la commune de la Kanshi.

Le président du cadre de concertation de la société civile du Kasaï oriental, l’Abbé Pierre Kabamba a présenté les notes de plaidoyer sur l’insuffisance en fourniture de l’énergie électrique, la faible production agricole et la faible mobilisation des recettes provinciales.

Faible mobilisation des recettes

Pour ce qui est la mobilisation des recettes, Abbé Pierre Kabamba a indiqué le Kasaï oriental est une province qui mobilise le moins possible des recettes. Et le contexte socio-économique ne rassure pas. Le cadre de concertation de la société civile qui milite pour l’amélioration, veut que les augmentations des recettes tant voulues, « ne soient pas tout simplement un rêve chimérique qui est brandit en face de la population ». Cette structure veut que que tout soit programmé dans le temps.

Il a également promis de continuer à sensibiliser la population sur la culture fiscale et à demander des comptes au gouvernement provincial sur ce qui a été fait avec les recettes mobilisées.

« Nous-mêmes, nous nous présentons comme partie prenante dans la solution à ce problème, parce que nous allons nous-mêmes sensibiliser la population, pour que la population paye la taxe et donne sa contribution. Mais aussi, nous allons accompagner ceux qui sont au pouvoir pour dire toujours, faites quelque chose. Soyez transparents. Dîtes à la population à quelle hauteur vous avez mobilisé. Est-ce qu’il y a changement ou non? Ce que vous avez mobilisé, même le peu, que ça soit coulé dans les réalisations », a promis Abbé Pierre Kabamba.

Insuffisance en énergie électrique

Le cadre de concertation qui plaide pour l’amélioration de la desserte en énergie électrique a déploré le fait qu’à ce jour, seul 0,8% de la population Kasaïenne accède à l’énergie électrique tandis que le reste est dans l’obscurité. Cette situation est due à la vétusté des centrales hydroélectriques de la MIBA.

Dans son plaidoyer, le président du cadre de concertation a proposé le décaissement de fonds pour la réhabilitation des barrages de Tshiala en vue de passer de 0,8 à 15 % d’accessibilité de la population à l’énergie électrique d’ici 2030.

Faible production agricole

La province du Kasaï oriental a une faible production agricole. Un constat fait par la société civile. Cette situation contraste avec les potentialités de la province en terres arables. A ce jour, les statistiques révèlent que la province a 658.355 hectares des terres arables.

Après avoir relevé ce défi majeur, le cadre de concertation de la société civile a demandé au gouvernement provincial de militer pour l’augmentation de la production agricole d’ici 2021.

Selon ce prélat catholique, ils veulent que « d’ici 2030, que nous ayons vraiment l’amélioration » dans les domaines ciblés. sinon, dit-il, « ça va rester comme des chants que nous avons entendus depuis 2000, 2011, d’abord avant, objectif 80 et puis tout ce qui a suivi après jusqu’à ce jour ». Pour atteindre cet objectif, il dit avoir présenté à l’autorité provinciale le plaidoyer. Le gouverneur de province qui a été représenté par le ministre provincial en charge des mines, énergie et hydrocarbures, aura le temps de négocier avec le cadre de concertation pour lui dire « les avancées qu’il y a dans ces domaines et peut être ce qui est projeté ». Il soutient aussi que, « nous n’allons pas nous limiter là », rassure-t-il. Ils vont continuer à faire le suivi et « rappeler toujours à l’autorité que là, ça ne va pas encore ».

Marc Valentin Kalcind

Rédaction

Rédaction

Coulisses.net, la géante machine de l’actualité RD Congolaise.

2 commentaires sur “Kasaï oriental : Le cadre de concertation de la société civile présente son plaidoyer pour le développement de la province

  1. Have you ever heard of second life (sl for short). It is essentially a video game where you can do anything you want. Second life is literally my second life (pun intended lol). If you want to see more you can see these sl articles and blogs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.