Kasaï oriental : « Les villages environnant Tshibwe à Miabi seront desservis en courant »( Conseiller DG SNEL)

Les villages environnant Tshibwe, dans le territoire de Miabi, seront desservis en énergie électrique par une ligne qui partira des centrales de TUBI TUBIDI et Movo vers Mbujimayi. La précision est du conseiller de directeur général de la société nationale d’électricité (SNEL) et chef de projet, Emmanuel Ngoyi Malangu, après la visite de ces deux centrales.

 » Il y a le problème de transport parce qu’il n’y a pas de ligne qui amène l’énergie électrique vers la population, c’est-à-dire quitter ici, avec tout ce qui a comme villages environnants (…) », a laissé entendre Emmanuel Ngoyi
 » Tous ces villages là qui seront traversés par la ligne qui pourra quitter les centrales citées comme TUBI TUBIDI et Movo, seront alimentés en énergie électrique », a-t-il déclaré, après avoir rendu hommage au chef de l’État pour avoir pensé à l’électrification de la province et au gouverneur de province pour avoir appuyé ce projet.

« Le courant qui quittera ici, passera par Boya, Miabi, Lupatapata. Partout où ça passera, on donnera aux fils. Nous sommes contents que nos frères vivent aussi comme tout le monde vit. Qu’ils aient le courant pour charger leurs téléphones et faire d’autres petites activités », a-t-il souhaité, indiquant qu’ils sont venus faire l’état des lieux du courant produit par la SACIM.

Il a appelé toute la population du Kasaï oriental en général et celle des villages qui avoisinent les sites de production du courant, à pouvoir « accueillir ce projet pour qu’il tienne en vue du développement de la province.

« Comme la centrale de TUBI TUBIDI et celle de Movo sont déjà construites, il nous faut construire la ligne qui transportera le courant de TUBI TUBIDI et Movo vers Miabi, Boya, Lupatapata, ainsi de suite, jusqu’à Mbujimayi », a-t-il précisé.

Il convient de préciser que la puissance installée de TUBI TUBIDI est de 12 Mw tandis que la centrale de Movo a 4 Mw. Ces explications ont été données à l’équipe de la SNEL par le directeur technique de la SACIM Roger Kalembo.

Marc Valentin Kalcind

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Résoudre : *
27 − 17 =