Kasaï oriental : Vaut mieux un conseil des ministres à la place de cette sortie aride(Nicolas Mbiya)

Les réactions sont enregistrées aussitôt après l’adresse du président de la République Démocratique du Congo à la nation ce vendredi 23 octobre. Nicolas Mbiya, militant du mouvement citoyen Lutte pour le Changement (LUCHA) Mbujimayi, estime que le président pouvait bien tenir le conseil des ministres, qualifiant sa sortie médiatique d’aride.

« Vaut mieux un conseil des ministres à la place de cette sortie aride! Au moins on savait que certaines questions importantes allaient être discutées et des solutions envisagées », a-t-il déclaré.

Parmi les questions qui nécessitaient la tenue du conseil des ministres, il cite notamment, celle relative aux enseignants qui sont en grève, l’insécurité qui gangrène à Beni et dans plusieurs villes, l’économie qui est au rabais, etc.

Ce militant pro-démocratie regrette la décision du chef de l’État de procéder aux consultations. « Depuis 72 heures j’ai vu l’opposition et la société civile unanimes sur le sort du FCC ! Je me demande pourquoi le président annonce des consultations pour consulter ceux qui, sans être consultés, ont donné leur aval sans tenir compte des guéguerres politiciennes ! », avouet-il.

Notons que dans son adresse le président de la République a décidé d’entamer des consultations avec différentes couches de la population. À l’issue de celles-ci, il reviendra vers la nation pour donner des résultats et surtout sa décision finale.

Coulisses.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Résoudre : *
24 − 10 =