RDC : les casques bleus de la Monusco auteurs de meurtre à Kasindi seront jugés dans un procès public

RDC : les casques bleus de la Monusco auteurs de meurtre à Kasindi seront jugés dans un procès public
Listen to this article

Les casques bleus de la Monusco auteurs de meurtre à Kasindi dans la province du Nord-Kivu pourront être jugés en audience publique devant témoins, victimes et ou leurs proches. Un tribunal Tanzanien doit se déployer en RDC notamment à Kasindi ou à Beni pour ce faire.

Selon actualite.cd les présumés auteurs de la fusillade ayant entraîné mort d’hommes sont encore détenus dans leur camp en attendant la mise en place du dispositif judiciaire. Cette disposition répond à la demande du Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshibombo qui a tenu à voir les auteurs de la fusillade être sévèrement sanctionnés. Il l’a dit lundi à António Guterres, en lui a fait part de sa désapprobation du comportement des casques bleus.

Dans son rapport de mission effectuée le week-end, le Vice-premier ministre, ministre de l’intérieur, sécurité, décentralisation et affaires coutumières Daniel Aselo Okito, a révélé au cours de la réunion de crise présidée par Félix Antoine Tshisekedi qu’il y a eu au moins 36 morts dont 13 morts à Goma, 13 à Butembo dont 4 casques bleus, 4 à Uvira, 3 à Kanyabayonga et 3 à Kasindi dans les manifestations anti-Monusco.

Christelle K.

Rédaction

Rédaction

Coulisses.net, la géante machine de l’actualité RD Congolaise.