RDC:  » La pension de l’ancien Joseph Kabila à la base des dépassements budgétaires à la présidence », Marcelin Bilomba

Après la publication du rapport sur la reddition des comptes 2019, le débat sur les dépassements budgétaires est loin de finir. Le conseiller principal du Chef de l’Etat au Collège économie et finances, Marcellin Bilomba, a réagi dans le Magazine Face-à-face sur Top Congo.

Il précise que la pension attribuée à l’ancien Président de la République, Joseph Kabila, est à la base des dépassements budgétaires imputés à la présidence de la République lors du dépôt par le ministre des Finances du rapport sur la Reddition des comptes 2019 à l’assemblée nationale.

Il faut noter que des dépassements allant jusqu’à 14.000% au niveau de la présidence et un dépassement de 1.434 % au niveau de rémunération, ont été signalés dans le rapport.

Selon Marcellin Bilomba, « le Budget 2019 n’avait pas prévu, par exemple, (la prise en charge) du sénateur à vie avec des sommes exorbitantes que je citerai pas, bien que je les connais ».

Marcelin Bilomba souligne que « ce qu’on donne au président de la République honoraire est de l’ordre de ce qu’on paie les DG des sociétés multinationales côtées en bourse, alors que la loi prévoit des sommes maudiques.

 » Cette somme est tellement énorme que j’ai honte de le dire, pour un pays comme le nôtre où nous avons un faible niveau de mobilisation des ressources », argue-t-il.

Selon lui, il ne fait aucun doute, Joseph Kabila « a 2500 gardes, si pas plus au frais de la Présidence. Il est à la base d’une grosse partie » du dépassement budgétaire à la Présidence de la République.

Il estime qu’il faut revisiter la loi portant statut des anciens présidents de la République « afin de faire respirer la loi des finances ».

Coulisses.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Résoudre : *
1 + 9 =