Kasaï oriental : Les taximotos en colère contre la taxe « péage en ville »

Les conducteurs motos de la ville de Mbujimayi sont descendus dans la rue ce vendredi 13 novembre pour protester contre la nouvelle taxe dénommée « péage en ville » initiée par la mairie de Mbujimayi.

Ils ont été nombreux sur les différentes avenues de la ville, entrain de rechercher les percepteurs de cette nouvelle taxe, avec claxons et bâtons à main. Cette taxe « péage en ville » se négocie à dix dollars américains soit 20 000 francs congolais.

Au rond-point de l’étoile, la tension a été vive. Les manifestations ont perturbé les activités commerciales pendant une bonne dizaine de minutes. Cela a poussé la police d’user des tirs de sommation et de gaz lacrymogènes pour disperser les mototaxis.

Les manifestants estiment que cette nouvelle taxe vient les étouffer étant donné qu’il y a trois
(vignette, patente et controle technique)autres qui leur sont exigées. Le locataire de l’hôtel de ville avoue que cette taxe se trouve sur l’ordonnance du président de la République, mais elle est toujours discutable.

Certains conducteurs motos ont été interpellés par la police, renseigne une source indépendante.

Marc Valentin Kalcind

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Résoudre : *
26 + 2 =