Kasaï-Oriental : la paix est revenue entre Bena Mpunga et Bena Kanyiki après incendie des maisons

Le chef du groupement de Bena Mpunga, secteur de Kalonji sud, territoire de Tshilenge, Mukendi Muzemba et son collègue de Bena Kanyiki Kapangu, secteur de Kanda Kanda, territoire de Luilu dans la province de Lomami, Beya Kungija Bantu, ont signé un protocole d’accord sur le conflit de terre qui oppose les deux localités voisines.

Cette cérémonie s’est déroulée le samedi 25 Juillet devant la chapelle sainte Thérèse de l’enfant Jésus, devant la population et les témoins ( les administrateurs des territoires de Tshilenge et de Luilu), après le conseil interprovincial de sécurité présidé par les gouverneurs Jean Maweja du Kasaï oriental et Sylvain Lubamba de Lomami. Auparavant, une bipartite entre les gouverneurs du Kasaï oriental et celui de Lomami, a été tenue à la station Mandela à la frontière entre les deux provinces. Les deux personnalités ont examiné calmement la situation sécuritaire avant de se diriger à la chapelle.

A l’issue de cette réunion de paix entre les deux localités, trois décisions ont été retenues :

-La mise en place d’une commission mixte d’enquête qui fixera les limites foncières en se basant sur les textes légaux,

-L’interdiction aux parties en conflit d’exploiter les terres arables du site en conflit

-L’interdiction aux habitants de ces deux localités d’accéder dans la zone tampon

Il s’agit d’un ancien conflit de terre qui oppose les habitants de la localité de Bena Mpunga, secteur de Kalonji Sud dans la province du Kasaï-oriental et ceux de Bena Kanyiki, secteur de Kandakanda dans la province de Lomami.

En rappel, ce conflit foncier a engendré la semaine dernière, des blessés de deux localités et un incendie de certaines maisons appartenant aux habitants de Bena Kanyiki

Patrick Kabuya

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Résoudre : *
17 − 11 =