RDC- Kongo central : Le gouverneur entendu par une Commission parlementaire dans l’affaire de son adjoint

RDC- Kongo central : Le gouverneur entendu par une Commission parlementaire dans l’affaire de son adjoint
Listen to this article

Le Gouverneur du Kongo central, Atou Matubuana a reçu tard dans la nuit du vendredi 30 août la Commission spéciale de l’Assemblée provinciale du Kongo central chargée d’enquêter sur l’affaire du Vice Gouverneur et l’assistante du Gouverneur.

Avec à sa tête le député Samuel Nimi, la Commission s’est mise au travail. Elle a soumis le Gouverneur à un interrogatoire dans la salle des réunions de sa résidence officielle.

Huit questions ont été posées à Atou Matubuana conformément au canevas d’enquêtes parlementaires.

Les députés provinciaux et les experts ont reçu reçu des réponses aux questions posées. Le gouverneur a salué la démarche des députés et des experts qui vise à chercher la vérité auprès des personnes habilités, car selon lui, “cette affaire est interprétée par diverses manières pour des intérêts inavoués et risque d’embraser la province.”

Pour le président de la commission, ce n’est qu’une première étape de leurs enquêtes. Ils doivent entendre d’autres acteurs.

“ La Commission est à son premier jour de travail et ne peut tirer déjà des conclusions. Elle doit encore entendre d’autres acteurs impliqués dans cette affaire. Notamment le Vice Gouverneur Justin LUEMBA et sa présumée victime,” a déclaré Boma Samuel Nimi, à la presse.

Il a lancé un message de paix à la population en attendant les résultats des enquêtes initiées par l’organe délibérant provincial et les instances judiciaires.

Les députés nationaux du Kongo central avaient annoncé une marche de protestation ce samedi pour réclamer la démission du gouverneur et son vice.

Coulisses.net

Rédaction

Rédaction

Coulisses.net, la géante machine de l’actualité RD Congolaise.

6 commentaires sur “RDC- Kongo central : Le gouverneur entendu par une Commission parlementaire dans l’affaire de son adjoint

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.