Kasaï oriental : Le choléra n’a pas dit son dernier mot

L’épidémie du choléra est loin de divorcer avec la province du Kasaï oriental. La ville de Mbujimayi continue à recenser les cas. Trois zones de santé sont à ce jour frappées. Il s’agit des zones de Bipemba, Muya et Diulu. A en croire le médecin épidémiologiste Jean-Pierre Sumba Katende, 24 cas ont déjà été recensés.


 » 24 cas sont déjà signalés dans zones de santé de Muya, Diulu et Bipemba » a indiqué De Sumba.

Ces cas sont acheminés au centre de traitement de choléra à l’hôpital général de référence de la Muya.

Sumba Kalala est formel quand à l’observance stricte des règles d’hygiène. Le savon de l’eau au savon IU à la centre après avoir quitté les lieux d’aisances et avant de manger, éviter la défécation à l’air libre et la conservation des aliments dans des meilleures conditions, manger toujours chaud.

Le choléra a fait plusieurs victimes fin 2018 et début 2019. Si les règles d’hygiène ne sont pas observées, les morts peuvent être comptés par centaines avec la tombée de la pluie d’ici début septembre.

Coulisses.net

7 thoughts on “Kasaï oriental : Le choléra n’a pas dit son dernier mot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Résoudre : *
7 × 7 =