RDC : Gratuité de l’enseignement de base, véritable paradoxe

La gratuité de l’enseignement de base dans les établissements scolaires publics, initiative louable mais qui risque, si l’on y prend garde, à être un mythe. La principale préoccupation est la prise en charge des enseignants.

Le financement de l’enseignement de base en RDC vaut 2,9 milliards de dollars, ce qui constitue un paradoxe pour un pays dont le budget annuel est de 4 milliards de dollars.

C’est difficile de parler de la gratuité de l’enseignement de base en RDC cette année, sauf si le ciel s’ouvrait comme à l’époque de Jésus pour faire descendre la colombe. Quel est l’actuel barème salariale des enseignants ? D’où viendra cette bagatelle somme d’argent ( 2,9 milliards de dollars) qu’il faut pour mettre en oeuvre la gratuité de l’enseignement ? Comment va-t-on appliquer cette promesse du président à quelques jours seulement de la rentrée scolaire ?

La mise en oeuvre de la décision du président Tshisekedi de faire de la gratuité de l’enseignement de base dans les établissements scolaires publics une réalité, risque bien d’être un rêve qui verra sa réalisation avec le temps. C’est d’ailleurs dans le souci de matérialiser cette mesure qu’une table ronde est organisé à Kinshasa. Celle-ci prend fin ce samedi 24 août 2019. Mais avec quelles résolutions? Qui seront appliquées dans quelle période? Est-ce au cours de l’année scolaire 2019-2020? Avec quels fonds? Loin d’être prophète de malheur, il serait sage de dire  » wait and see ».

Coulisses.net