RDC : Franck Kilolo en juste contre Lisanga Bonganga pour outrage au chef de l’État

RDC : Franck Kilolo en juste contre Lisanga Bonganga pour outrage au chef de l’État

Les déclarations de l’ancien ministre des relations avec le parlement Lisanga Bonganga vis-à-vis du président Tshisekedi n’ont pas laissé indifférent Maître Franck Kilolo qui a décidé d’aller en justice contre lui pour diffamation et outrage au chef de l’État.

Franck Kalolo s’insurge contre contre le président du mouvement TELEMA pour avoir réclamé tout haut que Martin Fayulu est le président légitime de la RDC alors qu’il faisait partie de l’équipe gouvernementale et organisationnelle des élections.

“Étant patriote, notre préoccupation est celle de savoir pourquoi ce dernier qui faisait partie de l’équipe gouvernementale et organisationnelle des élections en République Démocratique du Congo garderait-il tous ces secrets sans les révéler à temps au peuple Congolais que de le faire hors délai, c’est-à-dire après son départ du gouvernement?”, déclare maître Franck Kilolo.

Les propos de Jean-Pierre Lisanga Bonganga constituent pour cet homme de droit, une « infraction de provocation et de l’incitation à des manquements envers l’autorité publique ». D’où le dépôt de la plainte contre l’auteur de ces propos tranchants.

“Ces propos étant constitutifs de l’infraction de provocation et de l’incitation à des manquements envers l’autorité publique qui stipule ce qui suit : quiconque aura provoqué directement à désobéir aux lois sera puni d’une servitude pénale de 2 mois à 3 ans et d’une amende de 1.000 à 10.000 FC ou d’une de ces peines seulement”, ajoute Maître Franck Kalolo.

Jean-Pierre Lisanga Bonganga avait affirmé que Félix Tshisekedi est dirigé par Joseph Kabila, en avouant que c’est Martin Fayulu qui avait gagné les élections présidentielles du 30 décembre 2018.

Coulisses.net

Rédaction

Rédaction

Coulisses.net, la géante machine de l’actualité RD Congolaise.

2 commentaires sur “RDC : Franck Kilolo en juste contre Lisanga Bonganga pour outrage au chef de l’État

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.