RDC : Prestation de serment de trois juges de la cour constitutionnelle, ça passe ou ça casse ?

L’irréel tend à devenir réalité. La cérémonie de prestation de serment de trois juges de la cour constitutionnelle est en passe de démontrer la force du pouvoir du chef de l’État face à son camp allié du FCC qui a boycotté ce rendez-vous.

La salle du palais du peuple est pleine comme un œuf. Les députés et sénateurs ont répondu à l’invitation, y compris le corps diplomatique et les responsables des institutions d’appui à la démocratie ( Corneille Nangaa de la CENI, Joseph Olenga Ngoy du CNSA). Le public envahi également les installations avec des chants à l’honneur du chef de l’État et de l’UDPS.

Plus d’un observateurs avouent que la cérémonie va bel bien avoir lieu, alors que la famille politique de l’ancien président Joseph Kabila brille par l’absence. Une absence qui n’influe en rien sur le caractère de cette manifestation.

Notons que le bureau du parlement conjoint (assemblée nationale- sénat) a refusé de participer à cette cérémonie. Jeannine Mabunda et Alexis Thambwe Mwamba l’ont fait savoir au chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo à travers une correspondance.

Marc Valentin Kalcind

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Résoudre : *
2 + 22 =