RDC- Nord- Kivu: en visite à Beni, Jean-Pierre Lacroix dit tirer des leçons du passé

Le chef des opérations de paix de l’ONU Jean-Pierre Lacroix a déclaré ce samedi 30 novembre à Beni au Nord-Kivu qu’il est temps de tirer des leçons du passé tout en précisant qu’il faut des enquêtes sur ce qui s’est passé à Beni.

« C’est important d’être ici par solidarité au peuple congolais et aux collègues humanitaires. Nous allons tirer les leçons de ce qui s’est passé et renforcer notre partenariat. Il faut des enquêtes sur tout ce qui s’est passé. Il ne faut pas qu’il y ait l’impunité », a déclaré Jean-Pierre Lacroix sur le site incendié de la MONUSCO lors des manifestations de cette semaine.

Selon ces termes il est venu à la demande du secrétaire général de l’ONU afin de soutenir les collègues de la Mission de l’ONU en RDC, avant de réaffirmer la collaboration entre la mission onusienne et le gouvernement de la RDC.

« Le gouvernement et la MONUSCO ont réaffirmé leur détermination à travailler en commun. Il ne faut pas se tromper d’ennemis. Les ennemis sont ceux qui tuent et empêchent les équipes de riposte de protéger contre Ebola », a-t-il dit.

Le chef des opérations de paix de l’ONU est arrivé à Beni ce samedi 30 novembre. Il a rencontré le commandant de la Brigade d’Intervention de la MONUSCO et son équipe ainsi que le chef de bureau pour un briefing militaire à l’aéroport de Mavivi. Sur place, il a eu un briefing militaire à l’aéroport avant de se rendre à Boikene pour visiter le site incendié de la MONUSCO et rencontrer les autorités politiques et militaires de la ville de de Beni.

Coulisses.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.