RDC: Les élus nationaux du CACH dénoncent la validation de Ronsard Malonda par les élus du FCC

Les députés nationaux membres du groupe parlementaire Cap pour le changement (CACH) ont enfin donné leur position au sujet de celui qui sera le nouveau président de la CENI. Ils se disent ne pas être concernés par l’entérinement par les élus du FCC de Ronsard Malonda pour succéder à Corneille Nangaa à la tête de la centrale électorale.

Dans une déclaration commune ce vendredi, les députés du CACH indiquent que l’entérinement de M. Malonda viole l’alinéa 2 de l’article 12 de la loi organique nº10-013 du 28 juillet 2010 portant protestations des forces vives de la nation, à l’instar des processus antérieurs.

D’où, ces élus du groupe parlementaire CACH condamnent cette initiative tout en demandant au Président de la République Félix Tshisekedi de ne pas procéder à l’investiture ” de M. Ronsard Malonda.

Il convient de préciser que la procédure de nomination de nouveaux animateurs de cette institution a été controversée. Les confessions religieuses et quelques autres structures de la société civile avaient du mal à d’accorder sur ce choix. Pour le moment, cette validation de Ronsard Malonda à le tête de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) est encore protestée par une autre frange de la société civile.

Coulisses.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.