RDC : Le député Fabrice Puela cloue le bureau de l’AN devant le conseil d’État

Le député national Fabrice Puela a cloué le bureau de l’Assemblée nationale devant le conseil d’État ce mercredi 18 novembre. Il a soutenu que le Bureau de Mabunda se cache derrière le confinement pour justifier la violation de l’article 139 du règlement intérieur qui limite le délai de présentation du rapport financier. Fabrice Puela attend impatiemment le verdict dans la huitaine.

« Nous sommes très confiants parce que nous avons respecté la procédure. Je pense qu’il est important de noter que la force majeure se constate en amont. Lorsque la CENI était dans l’impossibilité d’organiser des élections dans son temps, n’est-ce pas que la CENI avait saisi la Cour constitutionnelle et que la Cour constitutionnelle a donné une justification pour ne pas organiser les élections en ce moment-là? Mais est-ce que le Bureau a eu à saisir la plénière ou même une quelconque juridiction pour justifier la violation de ces règlements ? Non”, a-t-il déclaré.

Il argué que, c’est pendant le confinement qu’on avait eu à proroger l’état d’urgence, qu’on a défenestré leur collègue, Jean-Marc Kabund et qu’on avait entériné la candidature de Ronsard Malonda comme Président de la CENI.

La raison avancée par le bureau est donc « un faux fuyant, on ne peut pas se cacher derrière le confinement parce que le travail était fait. Et je mets quiconque au défi de nous prouver qu’il y a eu présentation de ce rapport en plénière. Cette présentation n’a jamais eu lieu », a-t-il fait savoir.

Clam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Résoudre : *
27 − 26 =