RDC : Jérôme Bonso appelle prioritairement aux réformes électorales avant la désignation des animateurs de la CENI

RDC : Jérôme Bonso appelle prioritairement aux réformes électorales avant la désignation des animateurs de la CENI
Listen to this article

Alors que le débat reste ouvert sur la restructuration de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), plusieurs voix s’élèvent pour réclamer en premier, les réformes électorales. Pour Jérôme Bonso expert électoral, les réformes de la loi organique portant organisation et fonctionnement de la CENI s’avèrent nécessaires et prioritaires avant toute nomination de nouveaux animateurs de cette institution.

« On doit reformer. On doit passer à la reforme de la loi organique portant organisation et fonctionnement de la commission électorale nationale indépendante CENI(…) Et aujourd’hui nous nous trouvons devant une nouvelle donne. La majorité parlementaire à l’assemblée nationale n’est plus la même », a-t-il argué sur Top Congo.

Les dispositions de l’ancienne loi organique prévoyaient que 6 membres de la CENI viendraient de la majorité représentée à l’assemblée nationale et 4 viendraient de l’opposition représentée à l’assemblée nationale. La configuration actuelle de la chambre basse du parlement a changé. Et la réforme devient obligatoire.

Il martèle sur le fait qu’il faut d’abord reformer l’institution en ayant une base juridique qu’est la loi organique portant organisation et fonctionnement de la CENI.

Christelle K.

Rédaction

Rédaction

Coulisses.net, la géante machine de l’actualité RD Congolaise.

Un commentaire sur “RDC : Jérôme Bonso appelle prioritairement aux réformes électorales avant la désignation des animateurs de la CENI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.