Kasaï-Oriental : Alphonse Ngoyi Kasanji annonce son retour à Mbujimayi pour bientôt

Kasaï-Oriental : Alphonse Ngoyi Kasanji annonce son retour à Mbujimayi pour bientôt
Listen to this article

« C’est pour bientôt. Avant la session de mars, je serais chez nous. Cette population me manque trop », a promis Alphonse Ngoyi Kasanji, qui a annoncé mardi 09 février, son retour à Mbujimayi, sur les antennes de la Radio Télévision Océan Pacifique.

Député national, Alphonse Ngoyi a passé toute l’année 2020 sans s’être rendu dans la province du Kasai-oriental. Sa dernière visite remonte d’octobre 2019, lorsqu’il venait pour sa prestation de serment comme avocat au barreau de Mbujimayi. Il dit bien vouloir rencontrer sa population.

« J’ai envie de rencontrer les étudiants, d’aller à l’université Officielle de Mbujimayi, d’aller à l’université de Mbujimayi, à l’ISP, dans les écoles et partout. Donc cette population me manque tellement, je m’empresse de retourner, mais nous sommes appelé à certaines responsabilités, certaines charges liées à l’activité politique du moment. Donc cela nous oblige d’être ici présent pour ces instants », s’est-il exprimé.

Alphonse Ngoyi Kasanji pense revenir après les enjeux politiques de l’heure, comme élu de la province enfin de « recolter les besoins de la base ».

« Dès que nous terminons ces enjeux, je serai de retour chez nous pour rencontrer notre population et requérir ses avis et considérations, ses besoins. Comme étant député national, c’est notre devoir de retourner à la base pour récolter leurs désidératas de manière à les amener ici auprès du gouvernement pour l’exécution de sa volonté », a souligné Alphonse Ngoyi qui est actuellement membre de l’Union sacrée de la nation.

Au sujet de son adhésion à l’Union sacrée de la nation, l’élu de Mbujimayi pense qu’il jouera un rôle important aux côtés du Chef de l’Etat. Il dit vouloir associer l’expérience de sa gestion de la province du Kasai-oriental comme gouverneur, à l’atteinte des objectifs du Chef de l’Etat Félix Tshisekedi.

« Notre rôle, c’est de lui apporter nos idées, notre dévouement, notre présence à ses côtés pour qu’il réussisse… C’est-à-dire par expérience, les difficultés rencontrées, les peines vécues, certaines prouesses réalisées font que tout cela soit d’un apport considérable auprès du Chef de l’État, c’est ce que nous faisons », a-t-il ajouté.

Patrick Kabuya

Rédaction

Rédaction

Coulisses.net, la géante machine de l’actualité RD Congolaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.