RDC :L’assainissement de l’espace médiatique rapporte 1 million USD à l’État en moins de 4 mois

RDC :L’assainissement de l’espace médiatique  rapporte 1 million USD à l’État en moins de 4 mois
Listen to this article

Le ministre de la communication et médias David Jolino Makelele révèle les résultats de la première phase de l’opération d’assainissement de l’espace médiatique congolais lancée à Kinshasa. Environ un million de dollars américains ont été recueillis au bénéfice de l’État congolais en moins de quatre mois.

« …en moins de quatre mois, je venais de faire entrer dans la caisse de l’État, à peu près 1 million de dollars. Si vous comparez ces résultats aux exercices budgétaires 2016, 2017, 2018 tous confondus, c’est une augmentation de près de 4200% de recettes. Et cet argent faut-il le rappeler, ça ne vient pas dans les caisses de mon ministère. Ça va dans les caisses du trésor c’est-à-dire la DGRAD », a-t-il déclaré précisant qu’il connecte à partir d’aujourd’hui (mercredi), « ceux qui ont payé leur argent et ceux qui savent faire la télé ».

Il annonce la poursuite de cette opération dans les provinces. Après les télévisions viendra le tour des radios et de la presse écrite et enfin la presse en ligne. Jolino Makelele appelle par conséquent les responsables des médias à régulariser leur situation afin de permettre une meilleure gouvernance du secteur médiatique.

« La troisième étape naturellement, ça ce n’est que Kinshasa. Après je vais en province. Je compte pour toutes les provinces à peu près 10 millions de recettes et quand j’aurai fini avec la TNT Kinshasa et les provinces, je vais m’attaquer aux radios communautaires, commerciales et autres et après, je passerai au niveau de la presse écrite et enfin, aux médias de réseaux sociaux. Ce n’est pas du matraquage, c’est tout simplement du civisme. L’étape qui va suivre, ce sont les chaînes de télévision qui ont migré vers les satellites RASCOM qui coûtent à l’État plus de 500.000 dollars par an d’abonnement. Toutes ces chaînes là qui sont environ 14, je vais leur demander, ils ont déjà accepté le principe de contribuer par une cotisation mensuelle qui permettra à l’État aussi de payer moins par rapport à ce qu’il paye aujourd’hui », a-t-il précisé.

Christelle K.

Rédaction

Rédaction

Coulisses.net, la géante machine de l’actualité RD Congolaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.