RDC- Discours à la nation : Tshisekedi rappelle que le peuple ne pardonnera pas celui qui barre le développement du pays

Le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo s’est adressé à la nation ce vendredi 23 octobre. Une adresse au cours de laquelle, il a fait savoir que le peuple ne pardonnera pas quiconque mettra des bâtons dans les roues du train de développement du pays.

Il a d’abord rappelé la mission immense lui confiée par le souverain primaire, dont les urgences sont notamment :

  • rétablir la paix là où elle est compromise, et la consolider là où elle existe
  • construire la démocratie
  • organiser des élections crédibles dans le délai constitutionnel,
  • renforcer l’État des droits
  • bâtir nos infrastructures
  • assurer la santé a nos populations
  • garantir l’éducation de nos enfants
  • donner une perspective économique à notre jeunesse
  • et promouvoir davantage les droits des femmes

Face à l’ampleur de ces défis, a-t-il martelé sur un ton fort, « le peuple n’accordera aucun pardon à ceux qui, dans la classe politique, s’évertueront à créer ou à entretenir des entraves aux progrès, animés qu’ils sont, par une simple stratégie de survie politique ou de positionnement individuel, à la haine tribale, la rancoeur ou par la poursuite de la prédation en toute impunité ».

Le chef de l’État a tout de même salué l’effort d’abnégation de ceux qui, dans tous les camps, se sont démarqués de ces antivaleurs. Ce discours qui intervient dans un contexte exceptionnel en rapport avec la situation politique que connaît la RDC, a remplacé la traditionnelle réunion du conseil des ministres régulièrement tenue chaque vendredi.

Marc Valentin Kalcind

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Résoudre : *
11 + 11 =