RDC: l’annulation des cartes des crédits par Nicolas Kazadi crée la polémique

RDC: l’annulation des cartes des crédits par Nicolas Kazadi crée la polémique

Le ministre des Finances, Nicolas Kazadi annule les cartes des crédits sur le compte général du Trésor. Ces cartes sont utilisées par les ministres des affaires étrangères, de la coopération et des finances ainsi que le gouverneur de la Banque centrale du Congo, qui font souvent plusieurs sorties en dehors du pays.

Dans une lettre qu’il avait adressée, le 24 mai dernier au gouverneur de la Banque centrale du Congo, Deogratias Mutombo, le ministre des finances lui signifiait l’annulation des cartes des crédits.

Une décision contestée par l’équipe de communication de l’ancien ministre des finances, Cele Yalaguli. Alors que des enquêtes de l’inspection générale des finances ont débouché sur la conclusion qu’il y aurait une certaine mainmise des dignitaires de l’ancien régime Kabila sur le compte général du Trésor.

Deogratias Mutombo, gouverneur de la BCC, est appelé à prendre toutes les dispositions nécessaires que cette mesure soit appliquée.

Pourtant, dans un communiqué, la cellule de communication du ministre honoraire des finances Sele Yalaghuli qui conteste la décision pense que cela affecterait les opérations de certains ministres.

« Ces cartes avec des montants précis oscillant entre 20 et 40.000 dollars américains mensuels sont prépayées par la BCC et ne sont pas liées au Compte général du Trésor», explique-t-elle.

Pour cette cellule de communication, les cartes sont acquises par la BCC en laissant des provisions auprès de la Rawbank.

Et pour elle d’ajouter : « Ces cartes leur permettent d’être plus agiles pour notamment payer des billets, hôtels, dîners avec les partenaires. Elles sont utilisées seulement à l’étranger, pas au pays».

Ronsard Luabeya

Rédaction

Rédaction

Coulisses.net, la géante machine de l’actualité RD Congolaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.