RDC :  » la marche a eu lieu (…) Nous sommes contents » Fayulu

Le candidat malheureux à la présidentielle du 30 décembre 2018 et président de ECIDE s’est réjoui d’avoir organisé la marché ce vendredi 17 janvier 2020 même si celle-ci avait été interdite par l’hotel de vile de Kinshasa. Il regrette toutefois le fait que la gerbe de fleur n’a pas été déposée.

« La marche a eu lieu. Nous avons marché. Nous sommes contents. Le seul regret est que nous n’avons pas pu déposer les gerbes des fleurs comme c’était décidé », a déclaré Martin Fayulu Madidi a Top Congo.

L’initiative de LAMUKA/ Kinshasa a été interrompue par la police. Celle-ci l’a escorté jusqu’à l’hôtel Faden House. Raison de plus pour Martin Fayulu de se réjouir, indiquant qu’il a marché avec 500 policiers.

 » C’est une journée historique. Nous avons marché bien que la marche a été interrompue et escortée. Nous avons marché avec 500 policiers », affirme-t-il.

Fayulu Madidi précise que l’autorité urbaine avait été informée. Conformément à ce que prévoit la loi en la matière. « La constitution dans son article 26 demande d’informer ». Toutefois, il s’inquiète du fait que le gouverneur de Kinshasa a donné l’ordre pour empêcher, déstabiliser leur manifestation.

« Le gouverneur n’avait pas le droit de nous dire que vous ne marchez pas. D’ailleurs, il n’a pas dit ça. Il a juste dit qu’il ne prend pas acte. Une décision pas soutenue par un article de droit », rassure-t-il avouant que la constitution  » dans son article 28, elle dit que personne n’est censée exécuter un ordre manifestement illégal ».

Coulisses.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.