RDC: Augustin Kabuya veut accuser le FCC auprès des diplomates affectés dans le pays

RDC: Augustin Kabuya veut accuser le FCC auprès des diplomates affectés dans le pays
Listen to this article

Les propos tenus récemment par Barnabé Milinganyo Kilunga, membre du FCC, n’ont laissé la classe politique indifférente.

S’ils sont venus du FCC, Augustin Kabuya a été en droit de réagir. Ces derniers temps, il s’illustre par un discours réactionnaire.

Le samedi 28 novembre, le secrétaire général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) a réuni tous les militants du parti pour donner sa position. Comme cela est devenu coutume à la permanence du parti, située dans la commune de Limeté à Kinshasa.

Lors de cette matinée, il promet de faire le tour de toutes les ambassades pour montrer vidéo à l’appui la volonté du FCC de tuer le chef de l’Etat.

« Ce qu’il faut retenir, est qu’ils ont promis de tuer le chef de l’État, le monde entier l’a entendu. Dès la semaine prochaine, nous allons faire une tournée avec ces vidéos, nous allons déposer dans toutes les ambassades, nous allons les traduire en leurs langues, pour qu’ils sachent que le FCC avait fait une réunion, où ils se sont entendus pour tuer le chef de l’État », a déclaré Augustin Kabuya.

Il soutient aussi que l’UDPS ne va pas se laisser intimidée.

« Nous n’avons pas peur des intimidations. Vous avez pris le risque de faire des réunions pour éliminer le chef de l’État. Nous ne vous laisserons pas (…) L’un d’entre vous l’a dit à travers les médias », a affirmé le secrétaire général de l’UDPS, sous les acclamations des militants.

Coulisses.net

Rédaction

Rédaction

Coulisses.net, la géante machine de l’actualité RD Congolaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Résoudre : *
18 − 13 =