Kasai oriental : Une altercation entre la police et les jeunes crée la paralysie au quartier Kansele

Kasai oriental : Une altercation entre la police et les jeunes crée la paralysie au quartier Kansele
Listen to this article

Les faits se sont produits au quartier Kansele, dans la commune de la Muya. Un homme et son fils ont été agressés, ce mardi 26 janvier, par les agents de l’ordre, rapportent les sources. Identifié au nom de Martin Cibangu et âgé d’une cinquantaine d’années, l’homme a été blessé et acheminé dans un centre de santé pour les soins.

Pour cause, les sources expliquent que les policiers, venus arrêter certains jeunes soupçonnés d’avoir fraudé le courant électrique, se sont mis à les affronter. Cette altercation a provoqué la panique dans le quartier. Des dizaines de personnes sont restées enfermées dans leurs maisons pendant des heures.

A en croire nos sources, les policiers sont intervenus après qu’un homme, habitant le même quartier, a dénoncé auprès de la police ces jeunes qui voulaient faire passer des fils électriques dans sa parcelle.

Se confiant à coulisses.net, le fils de la victime raconte :

« Il y avait des jeunes qui voulaient installer les fils électriques frauduleusement dans la parcelle d’un monsieur. Celui-ci a refusé. Les jeunes ont commencé à le menacer. C’est comme ça qu’ils ont affronté la police. Dès que c’était devenu rude, les policiers ont commencé à poursuivre ces jeunes. C’est comme ça qu’ils sont tombés sur les innocents. »

« Lorsque les policiers sont entrés dans notre parcelle, ils ont trouvé papa dehors. Ils ont cassé la chaise. Et mon père leur a dit que vous débordez avec vos désordres jusque dans ma parcelle. C’est ainsi qu’ils agressent mon papa en le frappant d’un coup de Kalashnikov. Lorsque j’essaie de sortir pour voir ce qui est arrivé à papa, ils m’ont lancé le gaz lacrymogène. », conclut-il.

Ronsard Luabeya

Rédaction

Rédaction

Coulisses.net, la géante machine de l’actualité RD Congolaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.