Kasaï oriental: Reprise des cours effective ce 22 février à l’ISAM officiel de Mbujimayi

Kasaï oriental: Reprise des cours effective ce 22 février à l’ISAM officiel de   Mbujimayi
Listen to this article

Les cours ont repris sans embûche à l’Institut supérieur des arts et métiers (ISAM) officiel de Mbujimayi ce lundi 22 février de l’année en cours ce, après une période de près de 35 jours des vacances anticipés pour lutter contre la deuxième vague de la pandemie au coronavirus qui s’annonçait très violente. Les étudiants et enseignants ont répondu massivement à ce premier jour.

Dans une interview accordée à coulisses.net en ce même jour, le directeur général de cet institut supérieur de l’État Peter Ngala Ntumba Kabashadi affirme que son institut lutte pour respecter les instructions de la hiérarchie, ce qui veut dire que la rentrée est effective à l’ISAM officiel.

« J’ai vite constaté que les étudiants n’attendaient que cette journée , parce que c’est dans toutes les promotions que la majorité s’est présentée, malgré qu’en premier graduat nous avons constaté quelques absences par rapport à ceux qui s’étaient déjà inscrits bien avant l’arrêt des cours », affirme-t-il.

En ce qui concerne le respect des mesures barrières contre la covid19, le directeur général de l’ISAM dit qu’ils ont déjà pris des dispositions notamment, « la multiplication des laves mains, la désinfection des salles au moyen des produits payés localement avec des moyens de bords, la distanciation sociale. En plus, ils veillent à ce que chaque étudiant porte son masque ».

 » C’est le premier jour, certains ont oublié leurs masques, mais j’appelle les étudiants de vivre avec, pour nous protéger tous. Dans la mesure du possible nous devons parfois veiller sur les effectifs par rapport à nos auditoires. Il y a des cours qu’ils étudiaient en commun avant( g1 de toutes les filières ,G2 de toutes les filières etc) mais actuellement nous sommes obligés de les encadrer de manière séparée pour se conformer aux exigences d’hygiène, »a précisé le DG Peter Ngala

Le numéro 1 de l’ISAM officiel demande aux étudiants qui ont répondu présents ce lundi 22 février aux cours de faire confiance à l’Institut supérieur des arts et métiers, car « toutes les dispositions sont prises afin que les enseignements se déroulent sans beaucoup de peines, suivant le calendrier réaménagé du ministère de l’enseignement supérieur et universitaire .
Aux étudiants qui traînent encore les pas, il a lancé un appel pathétique : « je demande qu’ils se précipitent parce que quand il faut apprendre l’art et le métier, il faut disposer de tout son temps ».

Le directeur général de n’a pas manqué d’alerter les parents dont les enfants n’ont pas encore rejoint le chemin du campus :  » Les parents ne doivent plus garder les enfants à la maison pour le regretter après. Lorsqu’on garde les enfants à la maison et les envoie après un ou deux mois , cela créera des lacunes. C’est maintenant qu’il faut diriger les enfants vers des études utiles à la vie c’est-à-dire (l’art, le métier) », a-t-il lancé.

Enfin le DG de l’ISAM rappelle que cet institut supérieur organise 3 filières qui sont :

  • la coupe et couture
  • le modélisme
  • les arts ménagers et hôtellerie.

Merveille Ngoya

Rédaction

Rédaction

Coulisses.net, la géante machine de l’actualité RD Congolaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.