Kasaï oriental : Moïse Tshilenge, un journaliste détenu pendant 5heures pour avoir fait son travail

Kasaï oriental : Moïse Tshilenge, un journaliste détenu pendant 5heures pour avoir fait son travail
Listen to this article

Le journaliste Moïse Tshilenge Maweja, rédacteur en chef de la radio télévision debout Kasaï (RTDK), un média local émettant à Mbujimayi dans la province du Kasaï oriental, a été détenu pendant 5 heures soir de 12heures à 17 heures heure locale, au cachot du parquet de Mbujimayi.

Le péché de dernier, est d’avoir diffusé une information dans laquelle, une ASBL dénonce le détournement de l’argent des contribuables et le licenciement abusif à la direction générale des recettes du Kasaï oriental (DGRKOR).

Intégralité de ses explications à coulisses.net

« J’ai été détenu au cachot du parquet général pendant environ 5 heures sur une plainte d’une certaine dame agent à la direction générale des recettes du Kasaï oriental DGRKOR.

En effet, sur la RTDK, ma chaîne, nous avions en date du 10 novembre dernier, diffusé la dépêche d’une ASBL dénommée « Dynamique Kasaïenne pour la sauvegarde d’un Etat de droit ». Cette dynamique dénonçait au fait, le détournement des milliers de dollars américains par le staff dirigeant de la DGRKOR et le licenciement abusif de certains agents qui avaient été commis à l’opération de recouvrement forcé.

Nous avions diffusé cette dépêche dans notre journal de ce jour-là et le jour d’après pour besoin d’équilibre, nous avons contacté le directeur de la DGRKOR pour son droit de réponse, il nous a reçus dans son propre bureau à la DGRKOR. Il s’est exprimé. Il a démenti et rejeté du revers de la main, toutes les accusations faites par la dynamique Kasaïenne pour la sauvegarde d’un Etat de droit. À notre niveau le dossier était déjà clos, étant donné que nous avons eu tout le temps de contacter la partie lésée par les allégations faites par la dynamique. Tout était fini.

Curieusement, il m’a été envoyé un mandat de comparution au parquet. Arrivé sur place, on dira qu’il y a une certaine Thérèse, agent de la DGRKOR qui a porté plainte contre ma personne pour imputations dommageables. Pour cette dame, le simple fait, c’était moi qui avait porté la voix sur cette dénonciation faite par dynamique, ipso facto je devenais auteur des allégations faites par la dynamique pour sauvegarde de l’État de droit, pourtant, moi entant que présentateur du journal, je n’ai fait que rapporter notamment la dépêche de la dynamique et que, un jour après, nous avions accordé le droit de réponse au directeur de la DGRKOR.

« Curieusement, je me suis vu interpellé au parquet. J’ai comparu. J’ai donné mes éléments de réponse et comme par malheur de s’être présenté ce jour au parquet, finalement j’ai été détenu pendant 5heures depuis 12heures au cachot. Finalement c’est vers 17 heures que le PG(Ndlr procureur général) va me libérer tout en me demandant notamment d’apporter la dépêche et le papier sur le démenti apporté par la DGRKOR. Voilà grosso modo comment s’est passé la situation ».

Marc Valentin Kalcind

Rédaction

Rédaction

Coulisses.net, la géante machine de l’actualité RD Congolaise.

6 commentaires sur “Kasaï oriental : Moïse Tshilenge, un journaliste détenu pendant 5heures pour avoir fait son travail

  1. Have you ever heard of second life (sl for short). It is basically a online game where you can do anything you want. sl is literally my second life (pun intended lol). If you want to see more you can see these Second Life websites and blogs

  2. Have you ever heard of second life (sl for short). It is essentially a online game where you can do anything you want. SL is literally my second life (pun intended lol). If you want to see more you can see these Second Life articles and blogs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.