Kasaï Oriental: Les 100 Jours en marche avec la relance du projet DAIPN

Le programme d’urgence  de 100 du chef de l’Etat commence à produire ses effets au Kasaï Oriental. En témoigne, la relance du projet DAIPN à Lukelenge. Ce jeudi 22 Aout 2019, la vice-gouverneur de province Jeannette Longa Musuamba a réception à l’aéroport de Mbujimayi un lot de 5000 poussins et poules pondeuses destinés à la relance de ce site.

La relance de DAIPN est un ouf de soulagement pour une certaine catégorie de personnes. Les tenants de cette thèse estiment que ce projet permettra à la population de Mbujimayi et du Kasaï Oriental à consommer non seulement les œufs pondus localement mais aussi la chaire de poule. Les 5000 poussins ne constituent que  premier lot qui marque la relance de la ferme de DAIPN Lukelenge après 30 ans.

La relance de cette ferme n’est pas une nouvelle. Ailleurs, les routes sont construites, estime Raphael Kazadi, un scientifique de l’université officielle de Mbujimayi.

« Ce projet est de toujours ! Il y a quoi de neuf ! Basengezi, alors ministre, n’avait-y-il pas ramené autant des poussins à lukalenge ???? Ce n’est pas ça que nous voulons. A l’shi, les routes sont sérieusement en plein asphaltage, le courant, l’eau,….Si ton enfant attend le minerval de 100€ par exemple, et tu lui donnes un sachet d’eau, l’enfant va dire papa décolle maintenant ???? »  réagit-il à une publication sur les réseaux sociaux.

Il  n’est pas le seul à penser de cette façon, plusieurs autres Kasaïens  sont du même avis. Ils rêvent grand, ils veulent des grandes réalisations à impact visible.

Coulisses.net

1 thought on “Kasaï Oriental: Les 100 Jours en marche avec la relance du projet DAIPN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Résoudre : *
5 + 2 =