Kasaï oriental: La deuxième machine de ENERKA a bel et bien repris

Après la première machine de Lubilanji 1 appelée L12, la L14 est désormais opérationnelle depuis le vendredi passé. La ENERKA a tenu à sa promesse de démarrer la deuxième machine le samedi dernier. Le directeur général de ENERKA Paul Kalonji indique que son équipe a devancé le calcul. Initialement prévu pour samedi, le démarrage de la deuxième machine a eu lieu le vendredi. Avec la remise en état de cette machine, la ENERKA est passée de zéro kilowatt à 3800kw.

« Il y a dix jours la ville était plongée dans le noir. Avec les efforts qu’on a pu faire et avec l’aide du gouvernement provincial, on a pu arriver à redresser la situation. On était à zéro kilowatt, pour le moment nous sommes à 3800Kw. L’acompte qui nous avait été donné par la province, c’est ce qui nous a facilité de remonter la machine qu’on appelle L14 » a déclaré le directeur général.

La centrale thermique de Lubilanji 1 est composée de 4 machines. Dans la nomenclature on appelle L11 pour désigner la première machine de la Lubilanji 1. L12 désigne la deuxième machine de la Lubilanji 1. L13 est la troisième machine de la Lubilanji 1 et enfin la quatrième machine de la Lubilanji 1 est appelée communément L14. c’est cette dernière qui a été mise en marche.

Il y a quelques semaines, toutes ces machines étaient à l’arrêt. Pour le moment, il y a deux machines qui fonctionnent, la L12 et la L14, pendant que les deux autres L11 et L13 sont à l’arrêt. Le directeur général de ENERKA Paul Kalonji promet de mettre en marche ces machines une à une pour atteindre la capacité de 3,8Mw.

Avec la reprise de la MIBA, ENERKA sera obligée de lui envoyer le courant pour lui permettre de travailler. La situation peut être réglée signale Paul Kalonji, en redressant les groupes électrogènes de la station thermique de Kongolo.

« Pour aider la MIBA à avoir l’énergie électrique, nous pensons accélérer les travaux de réhabilitation des groupes électrogènes de Kongolo. Ces groupes vont nous soulager. Ils vont nous apporter 1500Kw et à ce moment-là nous allons étudier où sont les priorités »

Paul Kalonji qui a fait visiter la délégation de AFRICRANE les installations de la Centrale thermique de Tshiala a également signalé que les hôtes de la province ont la volonté d’aider la population du Kasaï oriental.

« Ils viennent de faire la toute première visite. A les entendre parler, ils vont revenir la deuxième fois avec les experts. Tel qu’on les voit, ils sont déjà contents du site. On sent qu’il y a cette volonté d’aider la population Kasaïenne » a-t-il déclaré.

Coulisses.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Résoudre : *
10 × 4 =