Kasaï oriental: Identification des veuves de la province, Justin Ngoyi en parle à Jeannette Longa

Toutes les veuves du Kasaï oriental doivent être identifiées pour leur prise en charge. C’est ce que Justin Ngoyi Lupemba, coordonnateur de l’ONG « Bon Berger » a dit ce mardi 21 janvier 2020 à la gouverneure ad intérim, Jeannette Longa Muswamba.

 » Nous avons présenté le programme de la ville, ce que nous allons faire dans sa province (…) Dès ce soir, on commence avec la communication, l’invitation de toutes les veuves pour leur identification » a-t-il déclaré au sortir de l’audience.

La prise en charge de l’ONG Bon Berger est multiforme, avec l’accent sur la santé. « Nous avons la prise en charge juridique. Nous avons la prise en charge médicale. Nous avons la prise en charge en vivres de ces veuves ».

Surnommé  » fiancé des veuves », Justin Ngoyi a défini les objectifs poursuivis par sa structure.

 » Notre structure est une structure d’encadrement des veuves. L’association pour le bien-être communautaire, qui s’occupe de l’encadrement des veuves de la République », a-t-il mentionné.

L’initiative fait suite au fait que  » les veuves sont délaissées, abandonnées. Or c’est l’État qui devrait prendre en charge ces dernières (veuves) ».

La mission de cette équipe venue de Kinshasa n’a pas laissé indifférente l’autorité provinciale. Jeannette Longa Muswamba a salué l’idée et promis son soutien à la démarche de cette organisation non gouvernementale de développement.

MVK

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.