Kasaï oriental: Élaboration des priorités et les défis agro-alimentaires de la province

Les participants à l’atelier organisé par la délégation mixte Fonds de Promotion pour l’Industrie (FPI) et l’Institut International d’Agriculture Tropicale (IITA), ont élaboré ce vendredi 25 septembre les priorités et défis du domaine agro-alimentaire de la province du Kasaï oriental ancienne configuration. Le travail a consisté à recueillir la contribution de tous les participants, pour définir les chaînes de valeur prioritaires dans les trois provinces Lomami, Sankuru et Kasaï oriental et identifier les bassins de production de différentes filières identifiées.

Les travaux en commission de ce vendredi ont consisté en l’identification des problèmes propriétaires relatifs aux chaînes de valeur. Les cinq commissions mises en place, ont également envisagé des solutions possibles aux problèmes identifiés et ont identifié les opportunités pour l’emploi des jeunes, les femmes et le secteur privé. Le but principal étant de faire des investissements dans ces chaînes de valeur.

Trois groupes ont été formés dans la production alimentaire. Le premier a travaillé sur le manioc et les cultures pérennes (palmier à huile et coton), le deuxième sur les céréales (maïs, riz, soja, arachides, etc) et le troisième s’est penché sur les graines légumineuses. Dans la production animale, deux commissions ont travaillé, notamment sur les petites productions animales (volailles, poules, les poissons, les lapins) pour la première commission, les vaches laitières, chèvres et porcs pour la deuxième commission.

Les différents rapports contenant des bassins de production, des cultures, des animaux et des défis à relever ont été présentés en plénière et validés après amendements dans les débats. Selon le facilitateur de ces séances, le docteur Mpoko Bokanga de l’Institut International d’Agriculture Tropicale (IITA), l’étape suivante est de synthétiser les différentes propositions qui doivent être coulées dans un rapport. Ce dernier sera utilisé par les experts( internationaux et internationaux) attendus en début du mois d’octobre au Kasaï oriental.

Ces experts explique-t-il, iront dans des chaînes de valeur identifiées et dans des bassins de production qui ont été proposées pour les analyser pour établir « des plans d’investissement d’affaires ». Ils évalueront le coût de production si on veut transformer l’agriculture et agir sur une chaîne de valeur.

Notons que l’IITA est au Kasaï oriental sur invitation du Fonds de Promotion pour l’Industrie (FPI). Cette institution a déjà réalisé plusieurs projets dans différents africains. L’agenda de la commission mixte FPI-IITA prévoit la descente sur terrain ce samedi 26 septembre dans des bassins de production notamment à Kabeya Kamwanga et Miabi. Il seront au port de Ndomba « parce que le port de Ndomba est Central » pour ce projet.

« Nous voulons que la production agricole ici augmente pour subvenir aux besoins de la population mais aussi pour pouvoir exporter en dehors de la province. Et cette exportation va se faire à partir du port de Ndomba ». Ils seront aussi au Lac Munkamba où se fait « la culture des poissons en cages », a fait savoir docteur Mpoko Bokanga.

Marc Valentin Kalcind

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Résoudre : *
18 + 6 =