Kasaï oriental : Échauffourées entre agents de la police- Population dans le territoire de Katanda, le gouvernement attend la lumière sur la situation

Kasaï oriental : Échauffourées entre agents de la police- Population dans le territoire de Katanda, le gouvernement attend la lumière sur la situation
Listen to this article

Les ministres du gouvernement provincial du Kasaï oriental attendent de leur collègue de l’intérieur et sécurité plus de lumière sur les échauffourées qui ont eu lieu entre les éléments de la police nationale congolaise (PNC) en mission et la population locale à dans le territoire de Katanda.

C’est ce qui ressort du compte-rendu de la réunion du conseil des ministres provinciaux ordinaire du gouvernement du Kasaï oriental du 20 Mars, fait ce lundi 23 mars par Alexis Kandolo Nkole, secrétaire exécutif Adjoint et porte-parole du gouvernement provincial.

En effet, des éléments de la police nationale congolaise avaient été envoyés en mission dans le village de Bakwa Ndoba dans le secteur de Nsangu, territoire de Katanda. Contre toute attente, ils se sont heurtés à la population locale. Ce qui a débouché à des saccages dudit village. La question étant examinée au cours du conseil des ministres, il a été recommandé au ministre de l’intérieur de clarifier la situation et de proposer des mesures appropriées.

Au cours de cette même réunion, il a été mentionné l’incendie de six maisons dans le village de Bakwa Lubuya dans le groupement de Bakwa Nsumpi, secteur de Mukumbi, dans le territoire de Lupatapata dans les nuits du 18 et du 19 mars. Les membres du gouvernement provincial ont été informés de l’arrestation des complices de ces actes au commissariat de Mukumbi tandis que l’auteur est en cavale. « L’enquête se poursuit » à ce sujet, rapporte le compte-rendu.

Marc Valentin Kalcind

Rédaction

Rédaction

Coulisses.net, la géante machine de l’actualité RD Congolaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.