Kasaï oriental : Conflits à Katanda, les ministres de la justice et de l’intérieur chargés d’amorcer des poursuites judiciaires

Kasaï oriental : Conflits à Katanda, les ministres de la justice et de l’intérieur chargés d’amorcer des poursuites judiciaires

La situation sécuritaire dans les territoires de Katanda et Lupatapata a été examinée ce vendredi 15 novembre au cours de la réunion du conseil des ministres sous la présidence de Jeannette Longa Musuamba, gouverneure ai du Kasaï oriental.

D’abord au sujet des conflits enregistrés dans le territoire de Katanda, il a été rapporté au conseil une dispute autour d’un régime des noix de palme, aggravée par des considérations tribales. Le bilan de ces affrontements fait état de plusieurs blessés et environs 46 cases brûlées.

Les ministres de l’intérieur et celui de la justice ont été instruits d’agir pour que les poursuites judiciaires soient déclenchées contre les coupables à tous les niveaux.

Pour ce qui est du conflit des pouvoirs coutumiers déclaré dans le groupement de Bakwa Tshimuna, secteur de Tshishimbi territoire de Lupatapata, Monsieur Thomas Kalolo se serait autoproclamé chef dudit groupement. Cet acte n’a pas été digéré par le chef en exercice. Dans ce conflit l’administrateur du territoire de Lupatapata en est sorti victime des voies de fait. Toutefois, le calme est revenu dans cette partie de la province après l’intervention du ministre de l’intérieur et sécurité.

Coulisses.net

Rédaction

Rédaction

Coulisses.net, la géante machine de l’actualité RD Congolaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.