Kasaï oriental: Plus d’un million de cas de paludisme et 229 décès enregistrés en 2020

Kasaï oriental: Plus d’un million de cas de paludisme et 229 décès enregistrés en 2020
Listen to this article

La journée mondiale de lutte contre le paludisme célébrée le 25 avril de chaque année, a vécu ce vendredi 30 avril en Mbujimayi, dans la salle Mpokolo wa Moyo, sous le thème : « zéro paludisme – tirer un trait sur le paludisme ».

Dans sa présentation de la situation épidémiologique de la province, le chef de la division provinciale de la santé, Nestor Bonheur Citeku Kaboto a révélé que le paludisme a occupé en 2020 la première place sur la liste pathologique dominante selon la morbidité. « Le profil épidémiologique de la province est dominé par le paludisme avec 53,16 %de cas, les infections respiratoires aiguës et maladies diarrhéiques. L’anemie, le paludisme et la fièvre typhoïde font le plus grands nombre de morts, 79,5%au Kasaï oriental. En 2020,le paludisme a occupé la première place sur la liste pathologique dominante selon la morbidité avec 74.296 cas soit 53,16% et elle est venue en deuxième position sur la liste des pathologies dominantes selon la mortalité avec 186 décès soit 27,97% », a-t-il révélé.

Le médecin coordonnateur de PROSANI/USAID , Dominique Kanku a pour sa part souligné la nécessité de la célébration de cette journée. « Cette journée est l’occasion de souligner les efforts déployés au niveau mondial pour mettre fin au paludisme et la nécessité d’un engagement politique soutenu et d’investissement. S’appuyant sur ce thème, la journée mondiale du paludisme vise à mettre en avant le succès enregistrés par notre pays dans la lutte contre le paludisme ».

Le médecin coordonnateur du programme national de lutte contre le paludisme, Joséph Kalombo Lunda a présenté à l’assistance l’évolution de la maladie en province et la signification du thème.  » Ce thème implique la durabilité dans l’action de lutte contre le paludisme, la renonciation du paludisme afin de pérenniser l’élimination du niveau atteint, c’est-à-dire renoncer à cette maladie. Notre vision est de faire de la République Démocratique du Congo un pays sans paludisme et du Kasaï oriental une province sans paludisme. En 2020, la RDC a comptabilisé à travers son service technique PNLP national 22 millions de cas et 14. 371 décès. Au Kasaï oriental, le service technique a enregistré 1million 15mille 365 de cas et 229 cas de décès« , a-t-il dit.

Docteur Kalombo Lunda a fait savoir que le PNLP prévoit un traitement préventif gratuit pour les personnes vulnérables notamment les femmes enceintes et les enfants de moins de cinq ans. Par la même occasion il a invité la population à l’usage correct de la moustiquaire imprégnée d’insecticide et l’assainissement de l’environnement.

Présidant cette manifestation, le ministre provincial ad intérim de la santé, Liévin Mbuyamba a également invité la population à utiliser correctement la moustiquaire tout en soulignant les efforts du gouvernement. A l’en croire, « le gouvernement de la RDC a fait de la lutte contre le paludisme une priorité dans son plan de développement sanitaire. Ce qui justifie l’importance de la célébration de cette journée qui est une grande opportunité pour le pays et les partenaires de souligner ces progrès enregistrés en matière de lutte contre le paludisme et de s’engager à poursuivre l’investissement et l’action en vue d’accélérer le progrès dans la lutte contre cette maladie mortelle », a-t-il déclaré.

Cette 14 ème célébration était marqué par la remise symbolique des moustiquaires imprégnées d’insecticide a longue durée d’action ( MILD) aux différents responsables des entités présentd à cette manifestation.

Deborah Musuamba

Rédaction

Rédaction

Coulisses.net, la géante machine de l’actualité RD Congolaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.