Kasaï oriental : Une nouvelle mise en place frauduleuse au SECOPE crée la surchauffe

Depuis le mois de mars 2020, le bureau provincial du SECOPE Kasaï oriental reçoit de manière surprenante des nouveaux agents et cadres nommés sur l’arrêté ministériel N°MINEPST/CABMIN/0446/2020 du 20 mars 2020 portant désignation et affectation de quelques agents et cadres à la direction privinciale du service de contrôle et de la paie des enseignants « SECOPE/Kasaï oriental 1 »,dans la province du Kasaï oriental.

L’arrêté frauduleux qui est sorti, et dont coulisses.net a exploité le contenu, contient plus de 140 noms( Ndlr : certains cadres sont des hommes de médias). Les personnes nommées sur cet arrêté, s’amenent avec l’arrêté dans des téléphones. Les mêmes personnes là, s’amenent avec des notifications encore dans leurs téléphones. Quand on leur demande de savoir, où ils ont ces notifications, ils citent l’ex gouverneur du Kasaï oriental. C’est bien lui, qui leur a facilité la tâche de sortir sur ce faux arrêté ».

Selon notre source, les personnes nommées s’amenent au bureau du SECOPE avec arrêté et notification dans le téléphone. Certains vont intégrer ce service et d’autres vont remplacer les cadres en plein exercice. Cette situation intervient alors « qu’il y a des NU(nouvelles unités) qui sont identifiées et qui travaillent déjà au bureau depuis un certain temps » renseigne notre source. Elle signale que c’est depuis « le mois de janvier, que ces NU là ont eu des commissions d’affectation collective. Ils attendaient la notification et l’arrêté ministériel. Curieusement contre toute attente, il y a eu un arrêté frauduleux qui est sorti, contre toute attente, débarquant ainsi, tous les NU et les NP(non payés) qui existaient déjà sur la liste ».

Parmi les gens qui sont sortis sur cet arrêté informel, confie la même source, « il y en a qui sont encore élèves, il y en a qui sont en sixième des humanités, il y en a qui sont encore qui même en cinquième des humanités s’il vous plaît, qui viennent pour remplacer les gens qui ont déjà travaillé. Imaginez-vous, dans le secteur de l’enseignement, un secteur de la formation et ce qu’on est entrain de vouloir rendre comme travail dans l’enseignement ». Cette situation inquiète les autorités du SECOPE qui font face aux gens qui n’ont aucun dossier. Depuis quand on peut engager quelqu’un sans un dossier, sans qu’il soit connu? », s’interroge la source de coulisses.net.

Notons que pareille situation avait été enregistrée dans le secteur de la santé où plusieurs personnes avaient été nommées alors que la liste des NU reconnue et envoyée à Kinshasa n’avait pas encore été prise en compte.

Marc Valentin Kalcind

6 thoughts on “Kasaï oriental : Une nouvelle mise en place frauduleuse au SECOPE crée la surchauffe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Résoudre : *
3 × 27 =