Kasaï oriental : Province enténébreé

La province du Kasaï oriental vit dans le noir le plus sombre depuis quelques semaines maintenant. L’obscurité enveloppe la ville, aggravant sa misère noire qui l’enfonce dans le gouffre le plus dangereux. Pas d’énergie sur la ville, pas d’activités. Pas d’activités, pas de vie, seulement le calvaire.

Les conséquences de l’absence de l’énergie électrique sur la ville sont bien grave. Les opérateurs économiques œuvrant dans le secteur des vivres frais se plaignent des pertes qu’ils encaissent chaque jour. L’un deux, que Coulisses.net a rencontré s’est interrogé

« Jusqu’à quand allons-nous vivre ces genres de situation dans notre province ? Pourquoi rien ne change? Regarde comment nous avons perdu autant de poulet, autant de cartons de chinchars, et tout ça, par manque de courant. À quand la fin de cette souffrance? On ne nous dit rien. On ne nous avise même pas quand il y a coupure » a-t-il.

Les radios sont réduites au silence. Les journalistes s’en plaignent énormément. Ils regrettent que la société chargée de fournir l’énergie électrique à la population ne dise rien.
 » La ENERKA ne nous dit rien. Nous ne savons réellement ce qui se passe avec cette société  » a confié un journaliste.  » la situation du courant est loin d’être résolue au Kasaï oriental, nous sommes déjà habitués aux ténèbres » ajoute un autre.

La carence en énergie électrique au Kasaï oriental préjudicie un bon nombre de gens. Les tenanciers des barres et autres offices ont du mal à gérer la situation. Les tenanciers des bureautiques ne savent pas travailler. Certains utilisent à la sauvette des groupes électrogènes pour satisfaire leurs clients.

Sans courant, certaines familles sont obligées de passer la nuit me ventre creux. C’est le cas des tenanciers de cabines publiques qui nourrissent leur foyer après avoir chargé les téléphones de leurs clients. Calvaire hier, calvaire aujourd’hui, mais calvaire jusque quand?

Jusque quand, la province du Kasaï oriental continuera de croupir dans le noir de l’enfer? Y-a-t-il un problème de panne? S’il y en a, pourquoi la société ENERKA n’informe pas le public comme cela se doit dans un pays dit  » de droits »? Le carburant autrefois donné par le chef de l’État à province, est-il déjà épuisé ? Qu’en dit le gouvernement provincial ?

La crise d’énergie en province refait surface au moment où le chef de l’État venait de donner le ton pour le premier forum sur l’énergie électrique en RDC, dans la ville de Matadi au Congo central.

Kalcind Marc Valentin

10 thoughts on “Kasaï oriental : Province enténébreé

  1. Hmm it seems like your blog ate my first comment (it was super long)
    so I guess I’ll just sum it up what I had written and
    say, I’m thoroughly enjoying your blog. I too am an aspiring blog writer but I’m still new to the whole
    thing. Do you have any suggestions for first-time blog writers?
    I’d certainly appreciate it.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Résoudre : *
5 + 27 =