Kasaï oriental : Plus de 50 personnes du village de Bakwa Lukoka vivent à la belle étoile

Le conflit coutumier qui oppose le village de Bakwa Lukoka au chef Kabundi du village de Bakwa Kanjinga a créé des sans abris après incendie de leurs cases. Dans une correspondance adressée au gouverneur de province, les victimes demandent son implication pour soulager tant soit peu leur souffrance.

Une équipe de ces pauvres populations a été ce samedi 09 novembre à la RTNC pour faire entendre sa voix auprès des décideurs. Hommes, femmes et enfants, affaiblis, essoufflés, abattus, ont manqué des mots pour exprimer leur calvaire.

Le chef du village Cimanga Valentin explique qu’il ne comprend pas que le chef Kabundi quitte son village pour venir les menacer et les faire partir de leurs terres. Si quelques uns ont réussi à s’en fuir, les autres sont restés en brousse, craignant pour leur vie.

La découverte du diamant comme pomme de discorde

Selon leur correspondance, tout est parti de la découverte du diamant dans le village de Bakwa Lukoka précisément à Badi Basua le 23 septembre 2019. Le chef de Bakwa Kanjinga ayant appris la nouvelle a dépêché une équipe qui a commencé par interdire l’exploitation du diamant par d’autres personnes, extorquant les colis de diamant.

Cette équipe a fait appel au chef Kabundi du village de Bakwa Kanjinga. Ce dernier a élu domicile dans le village de Bakwa Lukoka. Il a même nommé un autre chef du village promettant le pire au chef reconnu.  » quiconque osera de changer ce que je décide, le sang va couler d’ici 72heures » a promis le chef dictateur.

Pour l’heure, ses pauvres habitants sont en ville à la recherche des logements et de la nourriture.

Coulisses.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.