Kasaï oriental : Les gardes de la ceinture de sécurité du polygone MIBA torturent la population ( chefs des quartiers de Kanshi)

Les chefs des quartiers de la commune de la Kanshi dénoncent la torture dont est victime la population de cette juridiction au niveau de la ceinture de sécurité du polygone minier de la MIBA. Ils ont exprimé leur ras-le-bol au passage de la gouverneure ad intérim dans cette entité le mardi 14 janvier 2020.

 » Excellence Maman gouverneure, les gardes commis à la ceinture de sécurité du polygone MIBA tracassent la paisible population. Ils arrêtent les passants, les attachent aux arbres et les torturent sévèrement », a fait savoir Richard Kamangala, un des chefs des quartiers de la commune de la Kanshi.

A l’en croire, les arrestations et les tortures sont enregistrées entre 16h et 17h, pendant que les habitants de cette commune vaquent à leurs occupations.

Selon le bourgmestre Anaclet Edimekomba Djonga, les constructions ont déjà dépassé la ceinture de sécurité. Les habitants sont appelés à se mouvoir de temps en temps sur cette barrière.

Pour stopper cette torture, le bourgmestre plaide pour le déplacement de cette barrière au-delà de la population pour faciliter la circulation.

MVK

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.