Kasaï oriental: Le ENERKA promet l’énergie après réception de 7000$

Kasaï oriental: Le ENERKA promet l’énergie après réception de 7000$
Listen to this article

La société chargée de fournir l’énergie électrique à Mbujimayi Énergie du Kasaï ENERKA promet de fournir à nouveau le courant électrique à la population de Mbujimayi. L’annonce est du directeur provincial de cette régie ce samedi 24 août après avoir réceptionné la somme de 7 mille dollars américains de la part du gouvernement provincial, sur ordre de la vice-gouverneur et gouverner ai Jeannette Longa.

Paul Kalonji a d’abord remercié l’exécutif provincial qui a immédiatement réagi à leur à son  » premier cri de détresse », preuve de l’importance que le gouverneur et sa vice accorde à la ville. Il a demandé que pareille action continue chaque fois qu’il y a besoin urgent. Il a rassuré que d’ici quelques jours, la population sera à nouveau desservie en eau.

« Depuis trois jours nous sommes sur les travaux. On était bloqué. Avec ce premier round de 7 mille dollars américains qu’on vient de recevoir de la province, on est obligé d’aller de l’avant. D’ici quelques jours, on va faire de notre mieux pour qu’il y ait de l’eau potable sur la ville » a-t-il déclaré à la presse.

Le directeur provincial de l’Energie du Kasaï ENERKA a fait mention de ce mariage, cette collaboration et coopération qui existent entre la société qu’il gère et la Regideso qui fournit l’eau à la population. Pour l’heure, tous les travaux qu’ils font entrent dans le cadre de dépannage. La solution définitive au problème d’énergie réside selon lui, dans la mise en oeuvre des systèmes de stabilisation et sécurisation de la production de l’énergie électrique.

« Aujourd’hui avec la centrale de Tshiala, avec tous les problèmes qu’il y a, nous devons aller plus que ça. Ce que nous devons faire maintenant c’est seulement les étapes de dépannage. L’essentiel pour arriver à produire une électricité fiable et définitive, il y a des projets en cours. Les projets de sécurisation et de stabilisation de la production de l’énergie électrique. Aussitôt si on arrive à stabiliser, à sécuriser les installations de la centrale de la centrale de Lubilanji 1, on va rester à sécuriser le reste des centrales. Tshiala c’est un site qui a trois centrales distinctes, et si on arrive pas à stabiliser et à sécuriser, il y a un certain budget, et nous pensons qu’avec l’appui du gouvernement provincial, nous allons y arriver petit à petit pour arriver à stabiliser » , a fait savoir Paul Kalonji.

La réhabilitation de la desserte en énergie électrique sur la ville va permettre à la Regideso de fournir à nouveau l’eau à population et réduire par conséquent les distances qu’effectuent depuis quelques semaines les ménagères pour s’approvisionner en eau.

Kalcind Marc Valentin

Rédaction

Rédaction

Coulisses.net, la géante machine de l’actualité RD Congolaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.