Kasaï oriental : Des érosions se multiplient à la suite des pluies diluviennes

Le tissu écologique de la ville de Mbujimayi se dégrade progressivement aux allures inquiétantes depuis le début de la saison des pluies.

Après la pluie qui s’est abattue depuis la nuit de mardi 03 pour se terminer ce mercredi 04 décembre 2019, coulisses.net a fait un constat amer sur plusieurs artères de la capitale du diamant industriel. Plusieurs érosions ont entamé certaines avenues et coupé d’autres.

C’est le cas notamment de l’avenue Monseigneur Nkongolo qui nécessite d’énormes efforts de la part du gouvernement provincial. Cette avenue qui accueille désormais toutes les eaux en provenance de Kalala wa Ntaka a déjà englouti plusieurs parcelles qui sont aux abords. Les élèves de l’Institut Mpokolo et toutes les écoles situées au-delà de cette avenue ne savent plus emprunter cette voie. Son impraticabilité empêche même les motos et les véhicules à rouler.

C’est aussi le cas du boulevard Laurent Désiré Kabila dans sa partie comprise entre le gouvernorat de province et le rond point Cohydro. Des nids de poules regorgent l’eau de ruissellement et perturbent le transport en commun.

L’avenue Lumumba n’est pas en reste. Elle est aussi en état de délabrement qui exige un entretien.

Coulisses.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.