Journée internationale de la jeunesse : Un quotidien difficile pour les jeunes du Kasai-oriental

Journée internationale de la jeunesse : Un quotidien difficile pour les jeunes du Kasai-oriental
Listen to this article

La guerre, la famine, le manque d’emploi, le manque d’éducation, c’est autant de problèmes que les jeunes du Kasai-oriental rencontrent. Leur quotidien est caractérisé par des difficultés qui minent leurs vies. L’éducation comme thème mis en avant pour cette journée est l’une des principales préoccupations qui guettent cette jeunesse.

Cette célébration est placée sous le thème « Transformer l’éducation ». Elle est instituée pour tous les 12 août de l’année. La journée internationale de la jeunesse est célébrée dans le monde entier le 12 août. L’objectif de cette journée est de promouvoir ou mieux de développer, entre autres, la conscience des jeunes en ce qui concerne le Programme d’action mondial pour la jeunesse à l’horizon 2000 et au-delà.

Selon le rapport du fond des Nations Unis pour la population (l’UNFPA) publié en 2010, la République démocratique du Congo (R.D.C.), l’un des plus grands pays d’Afrique, qui compte près de 60% des jeunes. Cette population devrait augmenter de 35% à l’horizon 2050. Le continent africain dispose de l’une des populations les plus jeunes au monde, avec plus de 60% de la population africaine ayant moins de 30 ans.

C’est vers le 1999 que l’ Assemblée générale des Nations unies a approuvé la recommandation de la Conférence mondiale des ministres de la jeunesse tendant à faire du 12 août la Journée internationale de la jeunesse. Elle a recommandé que des activités d’information soient organisées afin que cette journée contribue à mieux faire connaître, particulièrement auprès des jeunes, le Programme d’action mondial pour la jeunesse à l’horizon 2000 et au-delà, adopté par l’Assemblée générale en 1995.

Ronsard LUABEYA

Rédaction

Rédaction

Coulisses.net, la géante machine de l’actualité RD Congolaise.

2 commentaires sur “Journée internationale de la jeunesse : Un quotidien difficile pour les jeunes du Kasai-oriental

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.